Scaled Agile Framework ou SAFe est un ensemble de principes et de pratiques mis en œuvre dans le cadre du déploiement de projets informatiques.

Théorisée par Dean Leffingwell en 2011, cette méthode est notamment héritière des principes du Manifeste Agile, connus parmi les juristes avec la recrudescence des contrats « Agiles ». Ces derniers sont basés sur une approche itérative et incrémentielle, qui permet de construire un projet informatique au fur et à mesure. Ainsi, le projet évolue avec les besoins du client et ses retours sur l’avancement du développement.

L’univers SAFe est encadré par une documentation dense mise en ligne sur le site de Scaled Agile Framework. A ce titre, les termes « SAFe » et « Scaled Agile Framework » sont des marques déposées par la société Scaled Agile, Inc. Cette dernière dispose également d’un programme de certification permettant aux entreprises de former leurs équipes opérationnelles à la méthodologie SAFe.

Cette méthode se distingue des autres méthodes Agiles, telles que Scrum ou Kanban, notamment par ses ambitions. En effet, l’objectif de SAFe est d’entraîner toute l’entreprise dans le déploiement d’un projet selon une seule et même méthode de fonctionnement.

Quelles sont les composantes de la méthode SAFe ?

La méthode SAFe est composée de 3 niveaux :

  • Niveau « Team » constitué par des équipes de développeurs ;
  • Niveau « Program » qui permet de superviser les différentes équipes de développeurs et aboutir à la création d’un programme informatique ;
  • Niveau « Portfolio » constitué par des organes décisionnels et stratégiques de l’entreprise.

A ces 3 niveaux est parfois ajouté le niveau « Large Solution » consistant dans l’extension du niveau « Program » pour adapter l’organisation à l’ampleur d’un projet.

Quels sont les objectifs ?

L’objectif de la méthode SAFe est de faire travailler ensemble les différentes équipes. Le concept dit Agile Release Train (« ART ») traduit l’interaction continue entre ces équipes.

L’avancement des ART est rythmé par un certain nombre d’« Evènements » que l’on appelle également « cérémonies » ou « rituels » dans les méthodes Agiles. Ce sont des réunions de différents acteurs et équipes, planifiées à l’avance et limitées dans le temps selon les principes SAFe. Elles peuvent avoir pour l’objet de fixer les objectifs de travail (Program Increment Planning pour le niveau « Program ») ou encore d’examiner le travail effectué et d’y apporter des améliorations (Inspect & Adapt pour le niveau « Program »).

Quels sont les enjeux juridiques ?

L’analyse des enjeux juridiques du déploiement de cette méthode peut s’articuler autour de trois axes caractéristiques : un modèle mouvant, une approche collaborative et un projet à grande échelle.

Mathias Avocats consacre un article dédié à chacune de ces caractéristiques.